Err

T.SHIRT FENDER STARCASTER TAILLE M
  • T.SHIRT FENDER STARCASTER TAILLE M
  • T.SHIRT FENDER STARCASTER TAILLE M

T.SHIRT FENDER STARCASTER TAILLE M

FENDER
(Code: FDR-9190123406)
En Stock
19,00 €
500g
3x sans frais avec Paypal
Port
4.90€ à partir de 10 euros
Expédition le jour-même si commande passée avant 15h (sauf samedis)
Description

T. SHIRT FENDER STARCASTER TAILLE M COULEUR ROUGE



Motif Starcaster
100% coton
Lavage en machine à l'eau froide. Ne pas repasser. Ne pas utiliser d'eau de javel.

Le saviez-vous ?
La rivalité Gibson/Fender est légendaire. Elle marque le développement de l'explosion des ventes de la guitare électrique dès la fin des années 50.
Fender, jeune entreprise monte des guitares en kit et emploie des ouvriers qui n'ont pas de compétences particulières en lutherie.
Gibson plus ancienne société n'emploie que des luthiers qualifiés qui passent du temps à peaufiner les instruments qu'ils fabriquent.
Quand Gibson fabrique un logo en nacre, taille le bois pour l'insérer, Fender colle un autocollant.
Quand Gibson assemble le manche et le corps en collant parfaitement les deux, Fender met quatre vis.
Quand Gibson sculpte une table et l'assemble en masquant les jointures avec un binding, Fender prend juste un morceau de bois qu'il découpe sans se soucier des jointures (même si les critiques des musiciens vont forcer Fender à "inventer" le Contour Body dès l'année 1953).
On soupçonne même Leo Fender de ne pas avoir voulu mettre de truss rod sur ses premiers modèles parce que c'est Gibson qui précisément avait inventé ce système. Egalement, Fender n'a jamais communiqué sur son micro Precision Bass qui est révolutionnaire par sa forme splittée et qui apparaît en 1957 suite à la redéfinition de l'instrument par le jeune Freddie Tavares. En effet, le micro pourrait être assimilé à un micro humbucker dans sa conception mais comme Gibson en a la paternité (période du PAF), cela pourrait donner lieu à un procès...

Quoiqu'il en soit, et pour évoquer la Starcaster, les tentatives de Fender de marcher sur le terrain de Gibson ont été récurrentes dès 1958 avec la création de la Jassmaster.
Suite au rachat de Fender par la société CBS en 1965, la qualité des instruments va baisser et au milieu des années 70, les musiciens préfèrent acheter d'anciens modèles plus fiables. Plutôt que d'améliorer le service qualité et de consolider sa place de leader sur le marché des solid bodies, CBS va demander à ses ingénieurs d'élargir sa gamme à des guitares demi-caisses. Pour faire des économies, on ré-utilise la caisse de la Fender Coronado dessinée par le pauvre Roger Rossmeisl (qui était bien mieux chez Rickenbacker et dont les idées ne se mariaient pas avec le style Fender) en lui donnant un profil asymétrique (offset) et on colle... NON on visse un manche. Plus rapide et moins cher. Et en plus avec seulement 3 vis... Et c'est la où le bât blesse. Car les musiciens vont préférer une Gibson avec manche collé qu'une Fender avec manche vissé. Qui plus est la touche est en érable ce qui apporte une brillance que n'aiment pas particulièrement les joueurs d'ES335. Fallait-il ré-utiliser les micros Wide Range imaginés par le créateur du PAF Seth Lover pour ce type d'instrument ? Enfin et surtout, la Starcaster fut comparée à la Gibson ES335 avec laquelle au final elle n'avait pas grand chose à voir.
Toutes ses raisons vont conduire Fender à un échec commercial et la Starcaster ne sera produite que quelques années entre 1976 et 1982.
On notera avec plaisir la ressemblance de la tête avec celles des Ibanez Roadstar apparues fin des années 70. Et on remarquera que la baisse de la qualité des instruments Fender puis Gibson dans les années 80 fera la part belle à l'explosion des ventes des marques japonaises Ibanez et Yamaha en tête.