Votre panier
Recherche
ENGAGEMENTS
Garantie 3 ans*
Satisfait ou
Remboursé
Livraison rapide
en France et à l'international
Frais de port
6€*
en France métropolitaine
Jusqu'à 6x sans frais
à partir de 100€
Moyens de paiement
CB sécurisés
Virement bancaire
SUIVEZ-NOUS !

GRETSCH G100 SYNCHROMATIC NATURELLE
 

AMPLIFIER SA GUITARE ACOUSTIQUE

Ref. produit : 1-aaa-amplifierac
0.01 €



A LIRE UNIQUEMENT

AMPLIFIER SA GUITARE ACOUSTIQUE


Il existe principalement deux moyens d'amplifier sa guitare acoustique (nous parlons ici d'amplification interne ; pas avec un micro externe que l'on met devant la guitare) :
- Le micro magnétique.
- Le capteur piezo.
On peut mettre les deux et les mélanger.

- Le micro magnétique.
Il est basé sur le même principe que les micros de la guitare électrique.
Pour ceux et celles qui n'y connaissent rien, le micro est comme un aimant attirant un objet métallique (les cordes) et qui -sous l'action d'un courant électrique- amplifie le son.
Un aimant ne peut pas attirer du nylon.
C'est la raison pour laquelle on peut émettre ce grand principe :
- Le micro magnétique ne s'utilise que sur une guitare avec des cordes en métal (pas les guitares classiques ou guitares à cordes en nylon)

Placement du micro
Le micro magnétique se présente généralement sous la forme d'un micro que l'on place sur la rosace.
Il tient par deux vis latérales qui viennent appuyer sur les côtés de la rosace avec des feutrines pour protéger au maximum le bois
Il faut faire attention au diamètre de la rosace qui n'est pas standard ; surtout si on possède des petits modèles. Le trou peut être trop petit et le micro trop grand devient inutilisable...
Les micros vendus sur le marché sont en général faits pour des trous de rosace d'une forme Dreadnought, la forme la plus répandue.
Parfois, si le trou est grand, il se peut que le micro ne soit pas pleinement centré sur la rosace. Ce n'est pas important. Voyez la photo ci-dessous qui représente un micro placé plus en haut de la rosace.


Remarquez les plots des cordes de Si et Mi qui sont moins hauts. Mais sont réglables si cette hauteur ne correspond pas à l'acoustique de votre guitare ainsi qu'à votre jeu.

Fonctionnement du micro et sons
Le micro magnétique va donc amplifier le champ magnétique engendré par la vibration des cordes en métal.
On comprend facilement les avantages et inconvénients de ce type de micro.
Avantages
- Le son assez authentique puisque le micro amplifie le son que l'on entend si on se place au niveau de la rosace. C'est le micro qui restitue le mieux le son que capte l'oreille humaine.
- Les plots réglables permettent d'affiner le volume de chaque corde et de répondre au mieux à votre jeu. En effet, plus le plot est prêt des cordes, plus le volume est fort. Si donc vous avez une faiblesse physique au niveau de l'annulaire par exemple, il suffit de remonter les plots des cordes aiguës pour augmenter le son ou de baisser le plot des cordes graves.
- Le signal est plus fort et subit moins de déformations.
Inconvénients
- Certains avancent que le son est parfois trop "métallique" puisque le micro amplifie le métal des cordes. En effet, une trop forte attaque peut engendrer une résonance métallique surtout si la corde vient vibrer sur une frette.
- Le placement du micro sur la rosace empêche de mettre une rondelle de caoutchouc qui empêche le larsen. Attention si on joue sur scène ou à fort volume.

Formes du micro
Le micro rosace est le plus utilisé et le plus performant. Car il est spécialement étudié pour amplifier une guitare acoustique.
On citera les plus connus :
- L.R BAGGS, M1
- Dean Markley, ProMag
- Fishman Neo-D



Certains utilisent tout simplement un micro magnétique de guitare électrique. Puisque c'est le même principe. A l'époque où les micros rosace n'existaient pas, il fallait les utiliser.
John Lennon et sa célèbre Epiphone EJ-160E en est la parfaite illustration. On retrouve un micro magnétique de guitare électrique placé en bas du manche où il y avait la place avec des potentiomètres pour le volume et la tonalité.
Mais l'idée reste exceptionnelle puisque le résultat est proche d'une guitare électrique, ce qui n'est pas le but que recherche le guitariste acoustique.





- Quelques fabricants proposent des micros qui se placent à l'intérieur de la guitare. Ce ne sont pas exactement des micros magnétiques mais des micros à condensateur (un peu comme les micros chant).
Comme il amplifie l'environnement, on peut l'utiliser sur des guitares à cordes nylon. Le placement à l'intérieur permet de lutter contre le larsen puisqu'on peut mettre une rondelle en caoutchouc. Le son est cependant moins naturel car si le micro est placé trop à l'intérieur il ne laisse pas passer certaines fréquences.


Système Fisman Ellipse

- Le micro capteur (transducer)
Le micro capteur se présente sous la forme d'une pastille ou d'une barrette qui va capter les vibrations de la table d'harmonie afin de les transformer en son.
C'est la société KAMAN (guitares Adamas et Ovation) qui va populariser ce genre de micro sur ses guitares dans les années 70. C'est le fameux capteur piezo qui se présente sous la forme d'une barrette placée sous le sillet de chevalet. Il équipe la quasi totalité des guitares électro-acoustiques depuis des années. Si vous avez une guitare électro, vous avez un piezo !
Contrairement au micro magnétique qui a besoin de métal (cordes) pour fonctionner, le micro capteur amplifie des vibrations, donc il fonctionne avec n'importe quel moyen qui fait vibrer la table d'harmonie, notamment des cordes en nylon. C'est donc celui que l'on va retrouver principalement sur les guitares classiques.



Placement du micro
On le retrouve également sous forme de rondelles. En effet, la pastille est très pratique. Il suffit de la coller à l'intérieur de la table pour la masquer (ou à l'extérieur) en passant le câble par le trou de la rosace. Ce qui se fait en quelques minutes sans modification de la lutherie.


On colle. On branche. Rapide et sans prise de tête. La pastille c'est fantastique !

Certains fabricants proposent des double pastilles. Comme cela on peut capter deux points différents de la guitare. Par exemple, un à côté du sillet de chevalet et un autre au niveau de l'épaule gauche de la guitare. Le son est ainsi plus riche et plus naturel.



Sinon, le capteur piezo se place traditionnellement sous le sillet de chevalet, l'endroit où les vibrations sont fortes et cela permet de le placer sans beaucoup modifier la lutherie.

Fonctionnement du micro capteur
Le capteur piezo transforme les vibrations de la table d'harmonie en signal. Son faible pouvoir d'amplification ne tient que s'il est couplé à un pré-ampli.
Autrement dit :
- Le capteur piezo n'est pas associé à un pré-ampli. On appelle cela un capteur piezo passif. Le son va être faible et souvent le résultat n'est pas terrible. Mais c'est le moins cher !
- Le capteur piezo est associé à un pré-ampli qui va se charger d'améliorer le signal. Ce pré-ampli est alimenté par une pile. On parle de micro capteur piezo actif.
Il est très rare d'acheter une guitare électro-acoustique avec un piezo passif. En effet, les constructeurs mettent de série un pré-ampli.
Sur les amplis spécialement conçus pour les guitares acoustiques, on trouve parfois un switch "actif, /passif". Vous l'avez sans doute compris, l'entrée "passive" s'utilise rarement, quand on utilise un capteur piezo que l'on a ajouté sans pré-ampli (pas de pile). Comme le signal est faible, cette entrée va "booster" le son qui sera donc plus fort. Mais on utilise l'entrée "active" puisque le fait d'avoir un pré-ampli alimenté par une pile émet un signal plus fort.
En d'autres termes, le son sera plus fort si on sélectionne "passive" que "active"



Sur cet ampli ZAR a20R, un switch permet de sélectionner l'entrée active ou passive.


Sur cette photo, on voit le pré-ampli en haut en noir. Il est relié au capteur piezo au niveau du chevalet. Et un câble gris relie le pré-ampli à la prise jack.


On peut trouver des capteurs dans lequel le pré-ampli est miniaturisé et fait corps avec la prise jack. Comme cela, le travail de lutherie est minimisé. Il suffit d'agrandir le trou laissé pour l'attache-courroie et de faire passer la prise jack comportant le pré-ampli.


.
.

Sons du micro capteur.
Les sonorités du capteur sont totalement différentes du micro magnétique. En effet, le capteur transforme les vibrations de la table d'harmonie quand le micro magnétique restitue le son des cordes.
Avantages
- Avantage et inconvénient : le son particulier du piezo. Celui-ci est reconnaissable entre mille surtout à ses débuts. Le son de Marcel Dadi est l'exemple type du son piezo popularisé par la marque Ovation sur laquelle jouait ce prodigieux guitariste.
D'autres lui reprocheront de ne pas être naturel.
Mais des progrès ont été faits et aujourd'hui, on arrive à mixer plusieurs types de micros ou à émuler via des pré-amplis de dernière génération des sons plus "authentiques".
- Autre avantage de taille, le larsen. On peut mettre une rondelle de caoutchouc pour réduire ou éliminer le larsen si joue à fort volume.


Multiples capteurs sur les TAYLOR. AU niveau du sillet de chevalet, à sa  droite  (petit bout rouge) et en haut à droite (la barrette noir et cuivre). Le tout relié au pré-ampli (bleu)

Conclusion ?
L'amplification d'une guitare acoustique est une chose assez complexe car elle dépend de plusieurs facteurs qui peuvent entrée en interaction et déformer le son (le micro, le pré-ampli, l'ampli/enceintes).

Tous les micros colorent le son.
N'oubliez pas que tous les micros sont différents ! De même qu'un micro Shure SM58 n'a rien à voir avec un Beta58, qu'un casque Sony 7506 n'a rien à voir avec le 7509, un micro LR BAGGS active M1 n'a rien à voir avec un Fishman. Il faut donc essayer, écouter et choisir le type de micro que vous aimez.
La tendance est tout de même à l'abandon du son typique des piezo qu'on entendait autrefois. Les guitaristes d'aujourd'hui préfèrent un son plus authentique et plus "boisé".

Pensez également que vous entendez votre guitare grâce à deux capteurs placés sur le côté de votre tête et situés un peu derrière et au-dessus de votre guitare, vos deux oreilles !
Si vous déplacez ces capteurs le son est différent. Celui ou celle qui vous écoute n'a pas le même son. Il n'est donc pas étonnant qu'un micro placé au niveau de la rosace ou dans la guitare ne restitue pas le son que l'on entend.

-
Si vous regrettez que votre système piezo ne restitue pas bien le son de votre guitare, adjoignez-lui un micro magnétique. Vous pourrez éventuellement mixer les deux.

Si vous avez une guitare acoustique et que vous voulez l'amplifier.
- Choisissez le micro rosace pour une guitare avec des cordes en métal qui restituera le mieux le son que vous entendez.
- Choisissez le micro capteur ou piezo si vous voulez un son plus typé "acoustique" qui certes gommera les particularités de vos essences de bois mais qui restituera un son "commun" et connu.
- Si vous êtes très pointilleux et voulez entendre exactement le son de votre guitare, un micro externe professionnel type à bande ou à condensateur apportera davantage de réalisme. Mais il amplifiera aussi vos mouvements, et on entendra les voitures qui passent, le chien qui aboie...

C'est le cas de bon nombre de guitaristes professionnels en concert qui ajoutent un micro externe.



Bireli Lagrène utilise ici deux micros

Ne négligeons pas le pré-ampli.
Comprendre que le signal qui sort de la guitare est faible et qu'il a besoin d'être pré-amplifié pour être restitué par l'amplification (enceinte(s) ou ampli). Le pré-ampli va aussi colorer le signal. Il vaut donc mieux faire confiance à des marques connues et reconnues dans le domaine. dès lors que l'on a certaines exigences.
Les tables de mixage Mackie par exemple sont dotées d'excellents pré-amplis mais sont plus chères que des Behringer qui possèdent des éléments premier prix. Bien quand on joue chez soi pour le plaisir, mais dès qu'on fait de la scène ou de l'enregistrement...
Toutefois, les pré-amplis des tables de mixage sont relativement neutres. Ils restituent assez fidèlement le son sans trop le colorer.

Enfin, l'ampli ou les enceintes participent à la coloration du son.
Les amplis ont chacun leur particularité. De même qu'il y a le son Vox, le son Marshall, Mesa Boogie etc., les amplis acoustiques sont plus ou moins typés.
Dans ce domaine, il faut essayer et comparer. Les amplis des marques connues dans l'électrique sont les plus typés. Ils sont d'ailleurs adaptés aux guitares.
D'autres marques proposent des amplis acoustiques qui cherchent le son le moins coloré possible et acceptent aussi bien les guitares que les autres instruments acoustiques.
Ils ne plairont pas à certains qui les trouveront "froids" ou sans personnalité...
La marque suisse Schertler (SR Technologies appartient au même groupe) propose des amplis d'une qualité exceptionnelle. Qui cherche à resituer le son le plus fidèlement possible.
C'est le modèle DAVID de Schertler qui m'a le plus impressionné. Le son est pur et vraiment impressionnant. Il est trop peu connu hélas du grand public. J'avais contacté Schertler pour importer la marque en France, mais j'ai eu peur que les amplis ne se vendent pas car pratiquement inconnus...

A propos des amplis pour guitare acoustique, pensez que c'est la pression acoustique qui fait vibrer la guitare et entraîne le larsen. Il ne sert donc à rien de vous acheter un ampli acoustique selon le nombre de watts qu'il fait puisque selon la pièce dans laquelle vous jouez et le type de bois, vous aurez plus ou moins de larsen. Un ampli acoustique essayé dans un magasin - grand espace- aura moins de chance de produire du larsen que la petite pièce dans laquelle vous jouez. De même la guitare entièrement massive que vous avez essayée en magasin produit moins de larsen que votre guitare premier prix en laminé.
C'est la raison pour laquelle il vaut mieux un bon ampli 20 watts pour guitare acoustique qu'un 100 watts qui va tout de suite engendrer du larsen même à très bas volume. Pensez-y !.

s
EMMA MUSIC - 20 Rue de Sainte-Olle - 59400 Cambrai - Téléphone : 03 27 30 99 67
Emma Music © tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation de site internet