Votre panier
Recherche
ENGAGEMENTS
Garantie 3 ans*
Satisfait ou
Remboursé
Livraison rapide
en France et à l'international
Frais de port
6€*
en France métropolitaine
Jusqu'à 6x sans frais
à partir de 100€
Moyens de paiement
CB sécurisés
Virement bancaire
SUIVEZ-NOUS !
Accueil > EFFETS GUITARE ET BASSE > EFFETS GUITARE ET BASSE > COMMENT FAIRE DE L'EFFET ? 2) LES EFFETS DISTORDUS

 

COMMENT FAIRE DE L'EFFET ? 2) LES EFFETS DISTORDUS

Ref. produit : 1-EMM-EFFETS2

0.01 €
Quantité  




LES EFFETS DISTORDUS


Sons clair, saturé et metal zone


Après avoir passé en revue les différents effets de modulation agissants sur le son qui sort de l'ampli, voyons les effets qui s'ajoutent ou se substituent au pré-ampli.
Ces effets vont distordre le son.
En d'autres termes ils vont salir plus ou moins le son que vous avez.
Nous les avons classés du plus gentil au plus méchant !

Les distos fonctionnent avec tous les types de guitares ?
Remarque liminaire importante : le résultat de ces effets vont dépendre surtout de vos micros.
Une distorsion ne réagit pas de la même façon avec des micros simple bobinage qu'avec des micros double bobinage.
Par exemple, si vous jouez du metal, vous devez avoir des micros double bobinage sinon le son ne sera pas optimisé. De même les joueurs de Country ou de blues aiment le son des simple bobinage.
Autrement dit, un micro simple bobinage va sonner moins "rock" qu'un double qui va vers le "gros son". Il n'est donc pas recommandé de vouloir mettre une grosse disto si on a des simple bobinage. C'est une erreur que l'on commet en débutant. Attention donc de bien adapter vos pédales à votre guitare.

Si vous voulez un gros son métal, optez pour des double bobinage. Et encore un plus gros son, des micros dits "actifs" (ils fonctionnent avec une pile) comme les EMG. Ils ont un gros niveau de sortie donc délivre un gros son.


La Fender Stratocaster possède des simple bobinage. On ne fera pas de metal avec elle à moins de mettre des micros double bobinage


La Fender Telecaster acceptera un boost ou une disto légère. Mais vous ne ferez pas de l'AC/DC ni de gros rock avec elle à moins de changer les micros.


La Gibson LES PAUL est l'idéal pour faire du rock ou du Metal



Les distos fonctionnent avec tous les types d'amplis ?
Voir l'article sur comment insérer ses effets pour une réponse approfondie.

On utilise les distorsions en partant du son clair de l'ampli. Mais rien n'empêche de partir du son saturé de votre ampli avec un résultat plus ou moins acceptable. Le risque est d'augmenter le souffle et les bruits parasites.

Si vous désirez utiliser votre pédale de saturation dans des conditions optimales, il faut investir dans un suppresseur de bruits de fond (autrement appelé Noise Gate).
N'hésitez pas à vous rendre dans votre magasin préféré avec votre pédale (et votre ampli) et demandez à l'essayer avec un Noise Gate. Vous verrez que l'investissement en vaut la chandelle. Plus de parasites quand vous cessez de jouer, c'est agréable.
Le top dans le domaine est le DECIMATOR de IPS Technologies ; moins cher le Hush de chez Rocktron ou le Hum Debugger de chez Electro Harmonix. Sans oublier nos Français de Anthology Of Sound et leur Hum Killer qui agit sur les bruits parasites engendrés par une mauvaise alimentation électrique.

1) BOOST
Le boost est tout simplement un effet qui augmente le signal de manière plus ou moins transparente. En d'autres termes, vous jouez plus fort !
Pratique pour les solos.
Elle se met en fin de chaîne (c'est-à-dire qu'elle est la dernière pédale, celle sur laquelle vient se brancher la guitare) puisqu'il s'agit d'augmenter l'ensemble du son.
Si vous désirez que le son soit boosté sans être "sali", optez pour un "clean Boost".On booste en général de +20db mais on peut aller à +30db.
Le clean boost le plus pro est le XOTIC BB PREAMP. On le voit souvent dans les racks des musiciens professionnels.
Le HBE Germania est également une référence dans le domaine.
Mais un effet qui ne fait qu'augmenter le volume n'est pas "spectaculaire". Et pour mieux vendre, les fabricants lui adjoignent souvent un "treble boost" qui colore le son. On peut sculpter le rendu final en ajoutant soit des basses, soit des aigus.
Dernier point, un Boost ne comporte parfois qu'un seul bouton. Simple à utiliser donc !



A 1:16 le son normal puis le son boosté. A 1:45 fonction clean boost
A 2:30 le boost se transforme en léger overdrive
A partir de 3:00, le démonstrateur joue sur les basses et les aigus (fonction treble boost)




La HBE GERMANIA va ajouter du gain. Elle n'est pas très transparente mais son caractère rock plait

2) OVERDRIVE
On confond souvent overdrive et distorsion.
Un overdrive est la simulation d'un ampli à lampe en canal saturé.
Une distorsion est une saturation poussée (à l'extrême, cela devient une metal zone).

Mais quel est l'intérêt d'imiter le son d'un ampli à lampes canal saturé ?
- Premièrement, beaucoup de guitaristes ont un ampli à transistor avec un canal saturé moyen voire mauvais. Mettre un overdrive, c'est remplacer ce canal puisqu'on le répète, l'overdrive se branche généralement à partir du canal clair. Et donc avoir un meilleur son saturé.
- Deuxièmement, qui n'a pas rêvé de jouer sur un Marshall, un Mesa-Boogie, un Vox, un Fender etc. ? Hélas, cela coûte cher. L'Overdrive, s'il est émulation d'un pré-ampli d'une marque célèbre, va venir remplacer à bas prix cet ampli.
Exemple, vous voulez jouer sur Marshall à lampes et vous n'avez qu'un petit ampli ? Eh bien vous pouvez vous procurer un Overdrive du style British ou autre, et vous approcherez du son convoité en déboursant le dixième du prix de l'ampli.

Il y a donc beaucoup d'overdrive qui émulent les sons des amplis à lampes célèbres. Petite astuce  : si vous voyez le nom d'un ampli sur une pédale, il y a de fortes chances que ce soit une pédale d'Overdrive.
Par exemple, la  WAMPLER BLACK '65 émule les sons d'un Fender (overdrive typé blues) ; la WAMPLER PLEXI DRIVE émule un Marshall type JTM45 ; la BOSS FENDER BASSMAN etc.

Par conséquent, un overdrive n'est pas forcément synonyme de grosse saturation.

Prenons pour exemple Stevie Ray Vaughan qui utilisait jusquà huit pédales IBANEZ TUBE SCREAMER pour grossir son son !




L'Overdrive le plus célèbre est l'Ibanez Tube Screamer (TS-808 puis TS-9).
On pourrait même dire que toutes les pédales d'Overdrive sont des copies de cette fameuse pédale !
Notons que la MAXON OD-9 est une des seules pédales que l'on considère au-dessus de la TS d'Ibanez (puisque forcément, les puristes vous diront que rien ne vaut les anciennes pédales et que les nouvelles ne valent rien !).



La TS-808 d'Ibanez. Vintage !


Maxon OD-9, overdrive qui, poussée à bout, s'aventure sur les traces de la distorsion

Aujourd'hui, les pédales de la marque WAMPLER font un tabac dans le domaine de l'overdrive. On remarque la PAISLEY DRIVE pour les joueurs de country ou ceux qui désirent un léger overdrive sur un son clair.



3) DISTORSION
La distorsion est une saturation à fort taux d'écrêtage avec un haut gain.
Autrement dit, le "Gros Son" !
On va l'utiliser en rythmique et en solo.

C'est aussi la pédale qui réagit le plus à vos micros. Il est préférable d'avoir un micro double bobinage si on désire une bonne grosse distorsion.
Désolé mais pas de Metallica avec des simples bobinages !

On peut trouver un "boost" incorporé à la pédale de distorsion. Pratique (indispensable !) pour les solos.
Les distorsions abondent dans le domaine des pédales. On retient l'Electro-Harmonix, Big Muff, excellente pédale à bas coût.
La nouvelle E.W.S, LITTLE BRUTE DRIVE n'a qu'un seul bouton mais elle envoie grave. Elle fait un malheur en ce moment !
La CHAINSAW de VISUAL SOUND ne coûte quasiment rien mais sonne très bien.




La Big Muff



La CHAINSAW. Une des pédales les plus économiques. Mais quels sons !


4) FUZZ
Le Fuzz est un effet typique des années 70. Il s'agit d'une distorsion baveuse et crade surtout utilisée en solo. On l'obtient soit en achetant une pédale Fuzz soit en poussant la disto qui va se salir de plus en plus.
On associe évidemment le nom de Jimi Hendrix à la célèbre pédale Dunlop FUZZFACE.
La BIG MUFF de Electro-Harmonix est une pédale à la fois de disto et de fuzz qui ne vous ruinera pas.
Privilégiez les pédales fuzz au germanium pour un son authentique. En voici quelques unes :
la ZVEX FUZZ FACTORY, FULLTONE '69 MKII, GERMANIUM 4 BIG MUFF etc.



La célèbre DUNLOP FUZZFACE utilisée par Jimi Hendrix

5) METAL ZONE
C'est un classement qui nous est propre. Car de plus en plus on voit des pédales qui émulent des sons "metal".
Citons la plus efficace pour les petits budgets : la Metal Muff de chez Electro-Harmonix. Elle se décline en trois pédales selon les réglages que vous voulez.
Le dernier de chez WAMPLER, la Triple Wreck vous emmène également vers le metal avec une variété assez impressionnante de sons. Son prix est plus élevé que la Metal Muff.
A éviter, la METAL ZONE de BOSS qui délivre des sons de piètre qualité et qui génère beaucoup de bruit de fond. Pas cher à l'achat, il faut lui adjoindre un Noise Gate pour s'en servir. Donc des frais supplémentaires.


La Metal Muff


La Nano Pocket Metal Muff. La moins chère mais pas la moins efficace !


Articles similaires
Les articles suivants sont similaires à celui-ci.
EMMA MUSIC - 20 Rue de Sainte-Olle - 59400 Cambrai - Téléphone : 03 27 30 99 67
Emma Music © tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation de site internet